ACTUALITES

Qui remportera la 43ème édition des 24 Hours of Zolder ?

22/09/2021
CIRCUIT


Le décompte final est quasiment terminé ! Ce prochain samedi, à 16h00, le feu passera au vert pour la 43ème édition des 24 Heures de Zolder. Après une saison ‘sans’, pour les raisons que l’on sait, le spectacle de la course d’endurance la plus difficile du monde sera de retour. Le Circuit de Zolder sera 24 heures durant le théâtre d’un combat entre prototypes, GT et voitures de tourisme. Avec en prime une lutte entre Marc Goossens et Bert Longin, corecordmen de victoires avec six succès chacun. Les deux pilotes veulent absolument ajouter un septième succès. Raison de plus de prendre la direction de Zolder le week-end prochain, où suspense et spectacle se disputeront la vedette, tandis que le public sera clairement le bienvenu ! 
 
En 1977, c’est Dirk Vermeersch, associé à Baudoin Corbiau et Rudy Frahm, qui avait remporté la toute première édition de la course d’endurance limbourgeoise. Le trio avait réussi cette performance au volant d’une Autobianchi A112, une voiture qui, aujourd’hui, trouverait place dans la Classe TB, à l’image de l’engagement de l’Abarth Racing Projects. Depuis lors, de très nombreuses autres marques ont ajouté leurs noms au palmarès des 24 Hours of Zolder, dont BMW, Audi et Porsche, mais aussi Corvette et Chrysler avec les GT1 américaines, ou plus récemment Norma au terme des édition 2017 et 2019. Du côté des pilotes, Anthony Kumpen, Bert Longin et Marc Goossens comptent chacun six succès, mais Kumpen est désormais team-manager de PK Carsport, ce qui laisse Longin et Goossens, respectivement au volant d’une Norma M20FC Krafft Racing et d’une Porsche 991 GT3 Cup Belgium Racing, en mesure de prétendre à une septième victoire. 
 
Prototype ou GTA?
 
Si on analyse les chances de chacun dans la lutte pour la victoire, c’est en principe les Classes Belcar Proto ou Belcar GTA qui sortent du lot. Lors des quatre dernières éditions, une GT l’a emporté à deux reprises, tout comme un proto. On peut donc de nouveau s’attendre à une lutte particulièrement ouverte cette année encore.
 
En Belcar Proto, Russell Racing et Krafft Racing se sont respectivement imposés en 2017 et 2019. Christoff Corten est le seul à avoir trouvé place à deux reprises dans la bonne voiture. Le rapide pilote de Tirlemont vise donc une troisième couronne en compagnie des Longin père et fils, et de Giorgio Maggi.
 
Du côté des voitures ouvertes, la concurrence est énorme, avec GHK by T2 Racing, T2 Racing, McDonald’s Racing by Comtoyou et Deldiche Racing, qui engagent tous une Norma M20 FC. Mais ce n’est pas tout, car GTA Racing et ART Racing alignent une Wolf GB08, tandis que Xwift Racing Events relève le défi avec une Radical SR3.
 
Si un prototype CN ne l’emporte pas, les chances de voir une GT sur la plus haute marche du podium sont grandes. Avec 18 succès à Zolder, Porsche est une évidence avec la légendaire 911 GT3 Cup. Les quadruples vainqueurs Belgium Racing amèneront deux exemplaires à Zolder, dont un pour Marc Goossens, Dylan Derdaele, Kenneth Heyer et Nicolas Saelens. Les trois premiers cités pèsent pas moins de 14 victoires !
 
Deux Porsche 911 GT3 Cup seront aussi alignées par Red Ant Racing, où Bert Rendant, après un succès en 2013 sous les couleurs de… Belgium Racing, a monté son propre team, s’assurant les services de ses fils. Speedlover et ProSport Racing engagent également une Porsche 911 GT3 Cup. A ce niveau, les intrus seront Totaalplan Racing avec une Lamborghini Super Trofeo, et les deux Praga RX1 sous la bannière de Xwift Racing Events.
 
Dans la Classe GTB, Red Ant Racing et Speedlover s’affronteront avec deux Porsche Cayman GT4 identiques, ce qui promet au niveau de l’intensité.
 
Les voitures de tourisme entre elles
 
La dernière voiture de tourisme qui l’a emporté à Zolder était l’Audi A4 de Hemroulle-Verbergt-Tarrès en 1999. Rien de tel n’est à attendre cette année, mais la lutte interne entre les bolides de ce type s’annonce passionnante.
 
Si Porsche peut cette année compter sur la présence de huit voitures, on retrouve pas moins de… onze BMW au départ ! Avec dans l’ordre de préférence VR Racing by Qvick Motorsport, TCL Motorsport by AR Performance, JJ Motorsport (2), BMS Motorsport, Xwift Racing Events et Stevens Motorsport pour la superbe BMW M2 CS Racing. Dans la Classe A, ces voitures en découdront avec une performante TCR, l’Audi RS 3 LMS QSR Racing. Il ne faudra guère s’étonner si une ou plusieurs voitures de tourisme pointent dans le top 10 sur le coup de midi. 
 
Last but not least, la catégorie TB offre un visage identique à la TA, avec une lutte à un contre tous. Quatre BMW 325i, alignées par Xwift Racing Events (2), QSR Racing et Simtag Racing, affronteront en effet une Abarth, la fameuse voiture de Racing Projects.
 
Notons encore que les Longin, Redant, Verheyen, De Breucker, Paque, Van Rompuy et deux fois Stevens démontreront que les 24 Hours of Zolder sont devenues une épreuve où l’on participe en famille.
 
Le samedi, outre les 24 Hours of Zolder, quatre courses de la Belcar Skylimit Sprint Cup figurent au programme, tandis que le week-end sera rythmé par une foule d’animations pour petits et grands, preuve que les 24 Hours of Zolder sont redevenues la grande fête d’antan !


Un Covid Safe Ticket est nécessaire pour accéder à cet événement.