ACTUALITES

GT2 European Series : Troisième victoire de l’année pour Stienes Longin et Nicolas Saelens

04/07/2022
CIRCUIT


Le troisième rendez-vous de la Fanatec GT2 European Series, qui se tenait ce week-end sur le Misano World Circuit Marco Simoncelli, a de nouveau vu Stienes Longin et Nicolas Saelens s’imposer sur leur Audi de l’équipe PK Carsport. Le duo belge conserve ainsi la tête du classement provisoire. Leurs équipiers Peter Guelinckx et Bert Longin ont eux aussi poursuivi leur belle série avec un sixième podium en six courses.

Avec les 4e et 5e places « seulement » sur la grille de départ de la première course, l’équipe PK Carsport savait que ce rendez-vous en Italie ne serait pas simple. Malgré une course plutôt matinale, la température de l’air dépassait déjà les 27 degrés, la chaleur ne facilitant pas le travail de l’équipe et des pilotes. Après une lutte passionnante avec une des KTM et la Brabham, l’Audi R8 LMS GT2 #81 de Bert Longin et Peter Guelinckx décrochait la troisième place dans la catégorie Pro-Am, la #11 de Stienes Longin et Nicolas Saelens se classant au 5e rang. À cet instant, la paire Longin-Guelinckx se retrouvait en tête du championnat provisoire.

« Peter a pris un excellent départ et j’ai pu terminer le travail », expliquait Bert Longin. « Il est évident que Peter maîtrise de mieux en mieux la voiture et il a confirmé ici à Misano ce qu’il avait déjà démontré lors de la course du Belcar à Magny-Cours : il a énormément progressé durant les dernières semaines. »

« Ça s’est parfaitement déroulé », souriait Peter Guelinckx. « Je me rapproche de plus en plus des chronos de Bert, et ça c’est forcément bon signe. »

La deuxième course se disputait aussi le samedi, juste avant le coucher du soleil. Cette fois, les températures flirtaient avec les 30°c. Durant les premiers tours, Bert et Stienes Longin se livraient un duel très intense.

« Stienes a finalement pu me passer, mais le plus gros handicap était encore à venir lors du changement de pilote », précise Bert Longin. « Parce que nous terminons chaque fois sur le podium, nous recevons lors de chaque arrêt au stand une pénalité en temps et nous devons rester plus longtemps dans la pitlane. C’est pour cela que nous devons toujours mener la chasse durant la deuxième moitié de la course. »

Au volant de la #11, Nicolas Saelens s’était emparé avec brio de la tête de la course. Malgré une solide résistance d’un pilote d’une autre catégorie, le Flandrien était bien le premier à croiser la ligne d’arrivée. « Nicolas a gardé la tête froide dans toutes les circonstances et il n’a pas commis la moindre erreur », analysait Stienes Longin. « Nous avions aussi changé les réglages de la voiture pour mieux nous adapter à l’adhérence de l’asphalte et cela a porté ses fruits. »

« Ce succès me fait terriblement plaisir », confirmait Nicolas avec un grand sourire. « Nous avons effectué une bonne course et nous comptons maintenant trois victoires. C’est plutôt pas mal, je pense. »

Peter Guelinckx était le troisième des pilotes de la catégorie Pro-Am à voir le drapeau à damier, le duo qu’il forme avec Bert Longin montant ainsi pour la 6e fois sur le podium en six courses. Au cap de la mi-saison, Stienes Longin et Nicolas Saelens comptent six points d’avance sur leurs équipiers Peter Guelinckx et Bert Longin. La prochaine confrontation entre les deux équipages de l’équipe PK Carsport aura lieu dans trois semaines sur le mythique Circuit de Spa-Francorchamps, théâtre du quatrième rendez-vous de la Fanatec GT2 European Series.

 

 

 

(communiqué de presse)