ACTUALITES

Ford Fiesta Sprint Cup : Geusens signe la 8ième victoire de Ford Peerlings ! Nathan Vanspringel succède à Kenny Herremans

01/11/2021
CIRCUIT


Après un premier triomphe lors de la Course 1, Polle Geusens s’est encore imposé en Course 2 ! Le pilote de la Ford Fiesta #90 a ainsi signé un huitième succès pour le team Ford Peerlings, après déjà quatre victoires cette saison de Tomas De Backer pour le distributeur Ford de Pelt. La 4e place a suffi à Nathan Vanspringel pour s’assurer du titre belge alors que Milan De Laet, beau 2e, s’offrait le premier accessit ! 

 

Cette fois, la grille de départ était ‘normale’, avec à l’avant du peloton le pole-man, Tomas De Backer. Au départ, ce dernier bataillait avec le détenteur de la pole ‘néerlandaise’, Nikodem Wierzbicki. Derrière ce duo, Milan De Laet se retrouvait aux prises avec Nathan Vanspringel, alors que Kenny Herremans devait passer par la voie des stands, où il perdait deux tours. Quant à Polle Geusens, parti depuis le fond de grille, il entamait un furieuse remontée. En effet, dans le tumulte du départ, le pilote de la Ford Fiesta #90 de Ford Peerlings était impliqué dans un incident avec le Néerlandais Laurens de Wit. Après un bref passage par le bac à sable, il pouvait heureusement poursuivre sa course. 

 

Devant, Tomas De Backer menait les débats. Très vite, il voyait revenir dans ses rétros la #22 du team EJ Automotive, pilotée par Milan De Laet. Derrière, Nathan Vanspringel, suivi de près par son frère Geoffrey, se retrouvait une nouvelle fois en bagarre avec Junior Planckaert, Pool Olejniczak et… Polle Geusens, revenu du diable-vauvert. Extrêmement rapide, Polle Geusens dynamitait ce petit groupe. En pleine bagarre, Geoffrey Vanspringel se faisait surprendre et, involontairement, heurtait au virage 10 la Ford #11 aux couleurs du TeamLongin by FordStore Feyaerts. Pour dégager la Fiesta jaune de Planckaert, il fallait sortir la Voiture de Sécurité. À cet instant, De Laet en avait profité pour prendre le meilleur sur De Backer ! 

 

Au 6e tour, la neutralisation se terminait. Le trio de tête du peloton belge était formé par De Laet, De Backer et Vanspringel. Seul le Néerlandais de Pologne, Nikodem Wierzbicki, pouvait suivre le rythme des Belges. Un peu plus loin derrière, on retrouvait Polle Geusens, talonné par les frères Vanspringel, Wierzbicki et son équipier De Backer. Un tour plus tard, Geusens parvenait à prendre le meilleur sur De Laet pour signer sa deuxième victoire du week-end ! 

 

« Après mon escapade hors-piste, j’étais fermement décidé à remonter », expliquait avec le sourire Polle Geusens. « Cette victoire m’apporte plus de satisfaction que celle de ce matin. Là, j’avais gagné mais les débats avaient été dominés par Nathan Vanspringel, qui n’avait pu boucler la course. Ici, ma voiture était parfaite. Et je dois cela en grande partie à mon frère Door, qui est ingénieur au sein du team WRC de Toyota et qui était venu spécialement renforcer l’équipe aujourd’hui. En fin de course, Milan De Laet était dans mon pare-chocs. Et comme mes pneus étaient bien usés, j’étais heureux de voir le drapeau à damier. Comme j’ai pu signer en plus le meilleur tour, cela démontre vraiment que nous étions dans le coup. » 

 

La deuxième place de Milan De Laet permet au pilote de la structure de Jurgen Evers de terminer vice-champion derrière Nathan Vanspringel. Ce dernier succède ainsi à Kenny Herremans (champion en 2018 et 2020) et David De Saeger (champion en 2019). Après un départ manqué, Kenny Herremans terminait tout de même 7e, juste derrière Geoffrey Vanspringel, mais ce n’était pas suffisant pour conclure le championnat sur le podium. La troisième place finale revenait ainsi à Tomas De Backer, également 3e sur le podium belge. En Junior Ford Fiesta Sprint Cup, le pilote de la #97 Wiseco Ford Peerlings termine aussi 3e derrière le champion Nathan Vanspringel et, de nouveau, Milan De Laet. 

 

Dans le cadre du Ford Dealer Team Championship, le team FordStore Vanspringel a également dominé les débats. Après le succès de David De Saeger en 2019, l’équipe de Patrick et Geoffrey Vanspringel remporte pour la deuxième fois le championnat avec la #29 aux couleurs de FordStore Vanspringel. Grâce aux bonnes performances de Tomas De Backer – lauréat à quatre reprises – sur la #97 Wiseco Ford Peerlings, l’équipe de Philip Peerlings et Raf Sontrop remporte la couronne de vice-champion, reléguant la #3 AM FordStore Feyaerts au 3e rang final. 

 

Résultat Race 2 : 1. Geusens, 13 tours ; 2. De Laet, à 0.314 ; 3. Wierzbicki, à 2.346 ; 4. De Backer, à 3.956 ; 5. N. Vanspringel, à 16.253 ; 6. E. Kosterman, à 24.416 ; 7. Land, à 26.356 ; 8. Feyaerts, 29.884 ; 9. L. de Wit, à 5.656 ; 10. Olejniczak, à 14.444 ; 11. M. de Wit, à 31.627 ; 12. Barewijk, à 36.076 ; 13. G. Vanspringel, à 31.034 ; 14. Rakhmailov, à 39.346 ; 15. Grinwis, à 1.02.061 ; 16. Herremans, à 2 tours ; 17. Geel ; 18. Coekelbergs ; 19. Planckaert.  

 

Championnat : 

 

Overall: 1. Nathan Vanspringel 176 ; 2. Milan De Laet 169 ; 3. Tomas De Backer 157; 4. Kenny Herremans 146 ; 5. Polle Geusens 140 ; 6. Philippe Huart 114 ; 7. Tom Feyaerts 95 ; 8. Junior Planckaert 78 ; 9. Geoffrey Vanspringel 74 ; 10. Maxim De Witte 74; 11. Alexander Borgmans 72; 12. Wim Coekelbergs 57; 13. Johan Van Loo 17 

 

Junior Ford Fiesta Sprint Cup: 1. Nathan Vanspringel 176; 2. Milan De Laet 169; 3. Tomas De Backer 157; 4. Alexander Borgmans 72 

 

Ford Dealer Team Championship: 1. #29 Vanspringel Automobiles 186; 2. #97 Ford Peerlings Pelt nv 166; 3. #3 AM FordStore Feyaerts,151 ; 4. #90 Ford Peerlings nv Pelt 145;  5. #98 Ford Peerlings 122; 6. #4 FordStore Feyaerts 106 ; 7. #11 Team Longin by FordStoreFeyaerts 97;  8. #30 Vanspringel Automobiles 88 ; 9. #19 Ford Peerlings Lommel 83; 10. #14 Ford Peerlings Lommel 80; 11. #95 Ford Peerlings nv Pelt 6