ACTUALITES

DTM2 – Belcar Zolder : Double victoire pour le T2 Racing

19/10/2020
CIRCUIT


L’avant-dernière épreuve du Belcar Endurance Championship s’est tenue ce week-end sur le Circuit Zolder dans le cadre du deuxième week-end limbourgeois du DTM. Tant le samedi que le dimanche, c’est une course de 105 minutes qui figurait au programme des concurrents.

 

Course 1 : le T2 Racing ouvre son palmarès

 

La première des deux courses a été marquée par une grande première : la victoire de Pieder Decurtins et Ian Gepts au volant de leur Norma #67 de l’équipe T2 Racing. Pourtant, la course n’avait pas tellement bien débuté pour le prototype orange et bleu. À la fin du quatrième tour, Gepts perdait le contrôle de sa monture dans la chicane Jacky Ickx et il retombait à la 11e position. Sachant que Hans Thiers (sur la Norma #2 du Russell Racing by PK Carsport) était lui aussi sorti dans un bac à graviers dès le premier tour, rien ne semblait pouvoir empêcher les polemen du Krafft Racing d’imposer pour la deuxième fois de l’année leur Norma #TheRocket11.

 

La voiture de Longin-Longin-Corten descendait toutefois à deux reprises sous le temps-pivot, ce qui contraignait l’équipage à purger autant de Drive Through. Bien revenus après leurs mésaventures du début de course, Decurtins et Gepts s’offraient ainsi leur première victoire avec environ une minute d’avance. La Norma #11 du Krafft Racing sauvait sa deuxième place au général en devançant la Lamborghini #99 du Belgium Racing, plus que jamais en tête du classement général du championnat.

 

Durant la première partie de la course, les champions en titre ont pourtant eu fort à faire face à leurs concurrents du Belcar 3, la Lamborghini #20 Totaalplan Racing. Mais durant la deuxième moitié de la course, Dylan Derdaele et Nicolas Saelens parvenaient à prendre leurs distances.

 

En Belcar 2 aussi les candidats à la victoire ont assuré un beau duel. Au terme d’une lutte acharnée, la Porsche #101 Speedlover de John De Wilde prenait finalement le dessus sur la 911 #12 du RED ANT Racing, l’équipe de la famille Redant.

 

Parmi les voitures de tourisme, les victoires de classe sont revenues à Koen De Wit (BMW #64 KDW Racing) en Belcar 4, à Marco Petry et Bernd Küpper en Belcar 5 (malgré un Drive Through pour la BMW #42 Küpper Racing) et à Jo Lammens, Gilles Puelings et Janez Jerse (BMW #70 Simtag Racing) en Belcar 6, ces derniers s’assurant du même coup de la couronne dans leur classe.

 

Course 2 : Gepts et Decurtins doublent la mise

 

Ce dimanche, les pilotes de la Norma #11 Krafft Racing étaient bien décidés à effacer leur défaite de la veille. En début de course, Stienes Longin parvenait d’ailleurs à prendre légèrement ses distances faces à Jeffrey Van Hooydonk (Norma #2 Russell Racing by PK Carsport) et Ian Gepts (Norma #67 TS Racing), mais avant la demi-heure de courses les choses se compliquaient pour le Louvaniste. Après avoir tourné sous le temps pivot, la #11 devait une fois de plus purger un Drive Through. C’était plus grave encore à trois-quarts d’heure de l’arrivée lorsque la Norma de l’équipe française sortait de la piste au virage Bianchi, conséquence d’un brusque bris de moteur.

 

La montée en piste de la Sefety Car permettait à la plupart des équipes d’effectuer leurs deux Pit Stops obligatoires. Et lorsque la course reprenait ses droits à une trentaine de minutes du drapeau à damier, Ian Gepts dépossédait Hans Thiers – désormais au volant de la Norma Russell Racing – du commandement. L’ordre ne changeait plus et l’équipe suisse remportait ainsi sa deuxième victoire 24 heures seulement après la première.

 

Dans les toutes dernières minutes, la Lamborghini #99 du Belgium Racing s’imposait face à la Wolf #5 du Art Racing pour arracher la troisième marche du podium. Comme Dylan Derdaele et Nicolas Saelens marquaient une fois encore le maximum de points en Belcar 3, les champions en titre aborderont la finale du championnat, les 12 Heures de Zolder, avec une confortable avance.

 

La classe Belcar 2 fut une fois de plus la plus spectaculaire des six catégories avec quatre Porsche 911 ne se faisant aucun cadeau. Après 27 tours, la #101 de John De Wilde (Speedlover) et la #12 d’AyrtonRedant (RED ANT Racing) n’étaient séparées que par un dixième de seconde. Mais la lutte prenait fin lorsque la boîte de vitesses de De Wilde rendait les armes peu après la mi-course. Caracolant alors au commandement, la Porsche du RED ANT Racing semblait filer vers une implacable victoire lorsque Yannick Redant perdait le contrôle de son bolide à la sortie du Bolderbergbocht. Koen et Kris Wauters n’en demandaient pas plus pour enlever leur premier succès de l’année dans la catégorie.

 

À nouveau vainqueur en Belcar 4, Koen De Wit s’offrait aussi une belle 9e place au général. Longtemps, Joël Uylebroeck (Audi #54 QSR Racingschool) a pu maintenir derrière lui Marco Petry (BMW #42 Küpper Racing). Mais lorsque l’Allemand finissait par trouver l’ouverture, il s’échappait vers une cinquième victoire en Belcar 5.

 

La BMW #70 Simtag Racing a, elle aussi, poursuivi sa moisson de succès en Belcar 6 pendant que l’acteur Andy Peelman (BMW #57 QSR Racingschool) terminait son tout premier week-end de course avec deux podiums dans la plus petite catégorie des voitures de tourisme.