ACTUALITES

Belcar Endurance Championship – Magny Cours Cups : Victoire pour la Lamborghini Super Trofeo Totaalplan Racing

07/06/2022
CIRCUIT


La deuxième manche du Belcar Endurance Championship s’est disputée en ce lundi de Pentecôte sur l’ancien circuit de F1 de Magny-Cours. L’épreuve de trois heures a été fertile en spectacle avec de nombreux retournements de situation, aucun team n’étant épargné par les faits de course. La victoire est revenue in extremis à la Lamborghini Super Trofeo Totaalplan Racing de Cedric Wauters et Brent Verheyen. Cette victoire est la première au général pour l’équipe de Mario Martlé, qui a ainsi pris une belle revanche sur leur entame de saison difficile lors de la manche d’ouverture, mi-mai, à Zolder. Avec deux marques différentes victorieuses en deux épreuves, le championnat national d’endurance démontre une fois encore que la nouvelle formule mettant aux prises GT et voitures de Tourisme est résolument la solution d’avenir.

 
Si PK Carsport s’élançait depuis la pole position, il fallait attendre l’avant-dernier tour de la course de 180 minutes pour connaître le dénouement de la deuxième manche du championnat national d’endurance. Leader de l’épreuve, PK Carsport devait rappeler aux stands l’Audi R8 GT2 pour un ultime ravitaillement, ce qui permettait in extremis à Cedric Wauters de s’offrir les lauriers de la victoire. Associé au Limbourgeois Brent Verheyen, l’Est-Flandrien signait ainsi son premier succès au plan national, avec une avance de seulement 2,8 secondes sur l’Audi PK Carsport du trio Longin-Longin-Guelinckx, victorieux de la manche d’ouverture du championnat. La Porsche 992 GT3 Cup Belgium Racing de la paire Cools-Derdaele s’offrait la troisième marche du podium à moins de 20 secondes des vainqueurs, malgré un accrochage et deux drive through.

 
« Les rapports de force dans le cadre du Belcar Endurance Championship apparaissent équilibrés et plus les courses sont longues, plus les événements peuvent être nombreux, » analysait après course Harry Steegmans, Directeur du Circuit de Zolder. « Nous avons pu constater que le sport reste imprévisible et je suis très heureux de voir deux équipes différentes déjà gravir la plus haute marche du podium. Cette épreuve disputée sur le sol français a été marquée par de nombreux faits de course et s’ils n’avaient connu aussi des incidents, trois autres teams auraient été en mesure de s’imposer. »

 
Cedric Wauters était particulièrement heureux de ce succès : « Il a été acquis après une course très dure. Nous avons perdu 45 secondes lors du premier arrêt aux stands et nous avons ensuite entamé notre remontée. Les faits de course ont finalement fait basculer l’épreuve en notre faveur. Je suis content personnellement, mais peut-être encore plus pour le team et pour Mario (Martlé), qui n’épargnent vraiment pas leurs efforts. »

 
En France, les places d’honneur sont revenues aux Porsche Q1 Trackracing de Teunkens-Lauryssen, et Belgium Racing de Koen et Kris Wauters, particulièrement réguliers une fois encore et qui peuvent devenir des outsiders pour le titre.

 
En TA, la victoire est tombée dans l’escarcelle de la famille Stevens sur la BMW M2 CS Stevens Motorsport, devant les frères Terclaevers et Lars Zaenen (TCL Motorsport), Junior Planckaert et Jurgen van den Broeck (PK Carsport), sur des BMW similaires. Simtag Racing (Steegmans-Sterken-Lammens) en TB et Tiptop Rent (Peters-Gulicher) en GTB étaient les autres vainqueurs du week-end.

 
Rendez-vous dans un bon mois dans les Ardennes belges pour la troisième épreuve de la saison sur le circuit de Spa-Francorchamps, avec tout comme en France une course de 125 minutes.

 

 

 

(communiqué de presse)