ACTUALITES

40ème édition réussie du New Race Festival sur le Circuit de Zolder

16/05/2022
CIRCUIT


Le coup d’envoi du Belcar Endurance Championship a été une franche réussite : un beau plateau, un potentiel évident en vue de demain, une course passionnante qui s’est jouée dans sa partie finale, quatre marques différentes sur la plus haute marche du podium des quatre catégories, et surtout du soleil et du public ! La victoire au classement général est revenue à Peter Guelinckx, Stienes et Bert Longin au volant de l’impressionnante Audi R8 LMS GT2 de l’équipe PK Carsport. Le reste du programme était à l’avenant, avec six courses, toutes profitant de grilles de départ bien remplies. La saison 2022 a donc bien débuté avec cette 40ème édition du New Race Festival, ce qui ne peut que laisser espérer de bien belles choses pour le reste de la saison sur le circuit limbourgeois !

 
Samedi, PK Carsport avait décroché la pole position, et l’équipe limbourgeoise a concrétisé cette première place sur la grille de départ en décrochant une victoire au terme d’une belle lutte. En fait, ce succès n’a pas été cousu de fil blanc, et c’est seulement dans la phase finale de la course que Stienes Longin a été en mesure de prendre le meilleur sur Kris Wauters (Porsche 992 GT3 Cup Belgium Racing), afin de sécuriser la première place. Jusqu’à cette échéance, l’issue de la course est restée imprévisible, avec différentes neutralisations et plusieurs incidents, de quoi laisser les leaders groupés en piste. De manière générale, Belgium Racing a livré une superbe prestation, avec une deuxième, une troisième (Derdaele-Cool, Porsche 992 GT3 Cup) et une quatrième places (Michiel Haverans, Porsche 991 GT3 Cup). Ce dernier a défrayé la chronique, le jeune Haverans disputant en effet une épreuve de toute beauté au volant d’une Porsche de la génération précédente, qui plus est sans équipier. Russell Racing by NGT a complété le top 5 avec le trio Thiers-Corten-Van Hooydonk (Porsche 992 GT3 Cup).

Peter Guelinckx (PK Carsport Audi): “Ce n’était certainement pas une course facile, mais au bout du compte, nous sommes parvenus à l’emporter, et je remercie le team et mes équipiers. Il s’agit de ma première victoire dans le championnat national d’endurance, et j’aspire à en décrocher davantage. J’en ai déjà bien profité.’’

Dans les différentes catégories, aucune marque n’a été en mesure d’imprimer son hégémonie. Porsche s’est imposée en GTB grâce à la Cayman GT4 Tip Top Rent de Peter-Gulicher, tandis que la lutte pour la gagne en TA a concerné les différentes BMW M2 CS Racing, après le forfait (technique) de la BMW MSE, qui aurait dû s’élancer depuis la pole position. Au final, c’est Stevens Motorsport (Stevens-Stevens) qui a décroché la victoire devant Alnimax (De Witte-Borgmans) et BMS Motorsport (Baelus-Maes).

A signaler dans la classe TB la démonstration par JFT Engineering que la Renault Clio est une arme parfaite pour le Belcar Endurance Championship, la victoire revenant à la version RS de Van Eenaeme-Van Haeren devant les BMW 325i WAW Racing (Baeten-Vaessen-Suffeleers) et Simtag Racing (Dexters-Lammens-Cooremans).

Filip van Eenaeme (Teammanager JFT Engineering): “En effet, la Clio est parfaite pour ces épreuves de longue durée, et je pense qu’aux 24 Heures de Zolder, elle pourrait même en surprendre plus d’un. Cette auto constitue pour moi une belle alternative dans ce peloton !’’

Rendez-vous le lundi de Pentecôte, le 6 juin prochain, pour la deuxième course de la saison sur le circuit français de Magny-Cours.

Un avant-programme synonyme de spectacle

Si le Belcar Endurance Championship est synonyme de course sur une longue distance, avec des pit-stops et des changements de pilotes, la Belcar Sprint Cup privilégie un format plus court, avec deux épreuves de trente minutes par week-end. La BMW M3 MSE du duo Pryzbylak-Van Samang a dominé les débats lors des qualifications, avant de remporter la Course 1 devant Wiebe Wytzes, également sur BMW. Steven Maris était le troisième homme sur le podium. Lors de la Course 2, la victoire est revenue à Wytzes devant Van Samang et Maris, tous au volant de BMW.

Luc Moortgat était le lauréat de la première course du New Race Festival sur le Circuit de Zolder ce dimanche matin, à l’occasion de la manche inaugurale de la Belcar Historic Cup. Au volant de sa Porsche 911, il a défait les pilotes BMW Evertjan Alders et Dirk Van Rompuy. Ils ont notamment profité de l’abandon de la Volvo 240 Turbo de Fred Bouvy, victime d’un bris de turbo. Le peloton des GT et voitures de tourisme du temps d’avant était particulièrement impressionnant, ayant de nouveau assuré sa part de spectacle l’après-midi. Eric Bruynoghe (Porsche) s’imposait à domicile devant Eric Qvick (BMW) et Luc Moortgat (Porsche).

Notre compatriote Cédric Baeten était une fois encore le plus rapide du côté des monoplaces historiques, au volant de sa Lola T580. Le pilote de Zonhoven a remporté les deux courses.

 

 

(communiqué de presse)